Alimentation: conseils généraux

  • Ne pas supprimer un groupe d'aliments:                                                                        

         

  • Manger local : un aliment produit le plus près de chez vous. Les fruits et légumes qui poussent « ailleurs » seront cueillis avant leur maturité (pour être transportables) et donc privés des vitamines, minéraux, oligo-éléments. Et plus de risques de conservateurs chimiques. 

  • Alimentation la plus fraîche possible et de saison; sinon préférer le surgelé (mieux que le congelé) aux boites de conserve

  • Manger bio autant que possible(surtout si aliments complets)ou petits producteurs locaux garants de productions respectueuses de la nature et de votre santé.

  • Alimentation vivante et naturelle ; éviter et même supprimer les produits transformés, industriels.

 

  • Privilégier les cuissons douces (vapeur, à l’étouffée…). Bon nombre de vitamines sont détruites à la cuisson. Barbecue, fritures…doivent être très exceptionnels.

  • Boire suffisamment 1L à 1,5L d’eau (Eviter de trop boire pendant les repas et tout de suite après pour ne pas diluer les sucs digestifs).

  • Manger lentement, en conscience. Repas : minimum 20 mn, le temps nécessaire au cerveau d’intégrer la satiété. Manger dans le calme (ne pas inviter la tv, les conflits qui restent sur l’estomac)

 

  • Légumes à chaque repas principaux. Crudités en début de repas (attention si fragilité intestinale)

 

  • Consommer les fruits en début de repas ou en dehors des repas.

 

 

  • Le sucre : diminuer sa quantité (suffisamment de glucides dans notre alimentation).Pas de sucre blanc, ni roux (blanc coloré).Sucre de canne complet bio type rapadura et le miel.

 

  • Huile de première pression à froid bio.Huile d’olive pour la cuisson et l’assaisonnement. Huile de colza, de noix, de lin, par exemple,pour l’assaisonnement. ( petites bouteilles à conserver à l’abri de la lumière car ces huiles s'oxydent rapidement).

 

  • Sel marin gris non raffiné. Sel important pour l’équilibre hydrique mais sans excès.

 

  • Association alimentaire : veiller à ne pas trop associer (autant que possible) au cours d’un même repas des aliments demandant des temps et des lieux spécifiques de digestion afin de faciliter et d’alléger cette dernière ou trop de différents aliments.

  • La modération : le maître mot ! « Seule la dose fait le poison » Paracelse

 

  • Attention aux conseils, même naturopathiques trop restrictifs. Manger doit demeurer un plaisir et non un contrôle immodéré sur son assiette. 

Faites-vous confiance ; votre organisme sait bien souvent ce qui est bon ou mauvais pour lui

Attention aux régimes qui foisonnent surtout à l’approche de l’été, prônant la suppression des lipides par exemple, sous prétexte, qu’ils font grossir

 GPL

Glucides Protides Lipides

Les 3, indispensables à l’organisme dans de justes proportions

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus