Les principes d’Hippocrate et leur application en naturopathie :

 

1/ Primum non nocere     En premier lieu ne pas nuire :

Les protocoles de soin mis en place doivent avant tout favoriser la guérison de manière naturelle. Ne rien faire qui soit contre la nature ainsi parfois "bloquer" à tout prix la manifestation de symptômes peut faire plus de mal que de bien.

2/ Vis medicatrix naturae    La nature est guérisseuse 

Favoriser l’expression et l’expansion de la force vitale. ​

 3/ Tolle causam    Identifier la cause du trouble  et la traiter   

Rechercher la cause du trouble, parfois même la cause de la cause de la cause…. ainsi que le disait Hippocrate.

4/ Docere   Enseigner  

Le naturopathe est un éducateur de santé; il enseigne, il conseille.

5/ Deindre purgare     Détoxifier et purifier l’organisme 

L’organisme se sature de toxines diverses (par ingestion, défaut d’élimination). Nos humeurs (sang, lymphe, liquides intra et extracellulaires) doivent retrouver une fluidité de circulation afin que les cellules « respirent ».

Notre mental n’échappe pas (d’autant plus dans notre vie moderne trépidante) à cette saturation. Diverses techniques s’offrent à nous pour « nettoyer » ce mental(qualité du sommeil, relaxation, yoga, marches dans la nature, les fleurs de Bach…)

 En naturopathie rénovée, telle qu’elle est enseignée au CNR André Lafon, cette saturation mentale est à l’origine bien souvent des troubles organiques  Et c’est cette sphère psycho-émotionnelle qui doit être en premier lieu nettoyée. A quoi servirait de « doper » une personne épuisée pour qu’elle avance, alors qu’elle ne sait pas où aller tant son mental est démotivé.

6/ Que ton aliment soit ta première médecine:

La santé passe par une alimentation saine et adaptée à l'homme. Les vitamines, minéraux se trouvent dans l'alimentation variée. Ce n'est qu'en cas de carences importantes que l'on aura recours à une supplémentation en compléments alimentaires.

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus